// vous lisez...

Publicité

Thailande

Eric des Peace Corps se livre a OEBA…

peacecorps

Nous avons fait tout a fait par hasard, a Nong Khai, la rencontre d’un groupe tres sympatique de 5 jeunes americains, ayant un ‘very big heart’.

Ils sont jeunes, beaux, ouverts sur le monde, et ont tous decides de s’engager pour 2 ans dans les Peace Corps. Ainsi, ils sont dispatches aux quatres coins de la Thailande, dans de petits villages perdus, ou ils sont connus comme le loup blanc.

La, ils ont une maison, un jardin (avec tout plein d’arbres fruitiers), un velo (donne gracieusement par Peace Corps grave a leur nom, la classe!), se lavent a l’eau froide, vivent de facon quasi monastique, partagent  leur quotidien avec quelques rongeurs dans le meilleur des cas et ont de gentils voisins qui leur font a manger… une vie differente de celle qu’on peut avoir par chez nous. Leur mission ? Nous avons voulu en savoir plus et sommes alles a la rencontre d’Eric, dans son petit village de Naudom, dans l’Isan.

OEBA : Qu’est ce que Peace Corps? Quel est le but de cette organisation? Est ce un moyen non avoue pour les Etats Unis de preserver leur hegemonie culturelle dans le monde? Denicher de nouvelles sources de petrole?

Eric : Pour le petrole absolument!! je plaisante bien sur. Peace Corps remonte a 1961 et a ete cree sous l’impulsion de  JFK. Cette organisation a 3 objectifs :

  1. apporter de l’aide a n’importe quel pays dans le monde en formulant la demande, dans les domaines de la sante, de l’education, des technologies. Les volontaires partent ainsi aider ces pays pour des missions de 2 ans.
  2. permettre a ces pays d’avoir une meilleure connaissance des Etats Unis et des americains.
  3. et inversement, de permettre aux volontaires americains de mieux connaitre le monde, et par extension les americains (les volontaires faisant partager leur experience a leur famille et amis).

OEBA : Qu’est ce qui t’a decide a joindre les peace corps? et pourquoi la Thailande? attire par le tourisme sexuel?

Eric :  Je voulais voyager,  decouvrir d’autres cultures, apprendre de nouvelles langues, faire du « bien » dans le monde.  Peace Corps se presentait comme l’organisation parfaite pour cela : bien organises,  ils s’occupent de tous les aspects logistiques, nous forment pendant 2 mois avant la mission, tout est bien borde. Et 2 ans est la bonne periode selon moi.

J’etais pres a partir n’importe ou dans le monde, et on m’a envoye en Thailande, ici a Naudom!

OEBA : Quelle serait ta journee typique ici a Naudom ?

Eric : il n’existe pas de journee typique ici! Enfin, je me leve generalement entre 7h et 7h30, ce qui est tard pour la Thailande! Je me prepare (douche a l’eau froide dans sa salle de bain ou il est tombe nez a nez avec un enorme serpent un de ces jours, a la roots quoi!) et vais a l’école. On se retrouve avec ma « co teacher » pour une mise au point au sujet du cours de la journee. Entre les cours, je flane dans l’ecole, parle et joue au foot avec mes eleves. Je rentre a la maison entre 15h et 16h. En rentrant je peux faire plein de choses, ca depend : parfois j’ecris mon journal, ou je vais sur internet (il est l’une des 4 heureuses personnes dans le village a avoir internet), je vais courir, je joue au foot avec les enfants, ou vais faire du velo et m’arrete de maison en maison pour discuter, prendre un snack…  Parfois on se retrouve avec les autres profs pour l’organisation des English Camp (week end tout en anglais, ou les enfants de plusieurs ecoles sont rassembles pour faire des jeux… lot of fun apparently!)

OEBA : Quelle part de ta patrie as tu apporte avec toi, ou tentes tu de reconstituer ici?

Eric :  Mon drapeau du texas accroche dans ma chambre!! J’ai des photos de ma famille et de mes amis. Grace a internet, je suis  le sport.. suis un peu comme un dingue avec ca : il m’arrive meme de me lever parfois en plein milieu de la nuit pour suivre le foot US!

OEBA : Dis nous, franchement, tu t’embetes pas un peu quand meme parfois dans ce village pomme?

Eric : oh oui bien sur!! Parfois c’est dur et j’en ai marre, mais la je me dis « OK je suis en Thailande et il y a plein de choses a faire! » . J’en ai marre si je reste longtemps chez moi a lire ou a rester sur internet.. dans ces cas la,  je sors faire un tour de velo dans le village. Et la, je me sens mieux,  les gens me disent bonjour, m’invitent a passer chez eux boire un coup ou me proposent de faire des choses avec eux (pecher..).

Oui il m’arrive de m’ennuyer, et si c’est le cas, c’est de ma faute! Je dois juste sortir de chez moi!

OEBA : Te sens tu considere comme le « farang » (etranger) dans ton village?

Eric : I’m sooo farang!!  J’aimerais penser que c’est bon, j’y suis, mais il ne faut pas se se voiler la face, je suis un etranger. En meme temps, je pense que petit a petit, cette image d’étranger s’estompe. Par exemple quand je parcours le village en velo, les enfants ne crient plus « farang, farang » mais « Eric!! ». Le fait de parler le Thai,  meme basique, et de mieux connaitre la culture, aide aussi beaucoup!

Enfin, meme si maintenant je suis considere comme Eric, un membre du village a part entiere, je ne serai jamais considere comme un thai pure souche!

OEBA : A part ton role de prof ici, que penses tu apporter a la communaute? Que restera-t-il ici de ton passage quand tu seras parti?

Eric : Je voudrais etre un ami pour eux, et bien les connaitre. Je voudrais avoir une influence positive dans la communaute, simplement, etre sympa. Donner une bonne image des americains et de mon pays. Avoir du bon temps avec les gens ici, jouer au foot, passer de bons moments ensemble! Voila la trace que je voudrais laisser…

OEBA : Qu’est ce que cette experience t’apporte ? Qu’est ce que tu apprecies le plus ici?

Eric :  Elle m’apporte tellement!!! on pourrait ecrire une nouvelle la dessus!

J’aime le rythme de vie : les gens ne sont pas presses. Tout le monde est detendu . On prend le temps d’apprecier les choses, de passer du temps ensemble. J’aimerais pouvoir retrouver ce rythme de vie a la maison en rentrant!

Questions Bonus :

OEBA : Les etats unis devraient il selon toi, envoyer des Peace Corps en Afghanistan? (plutot que de renforcer les effectifs des troupes armees americaines?)

Eric : Oui, il y avait des americains en mission il y a quelque temps. Mais l’organisation a pour priorite de preserver la securite des volontaires… C’est une question difficile! Demandez a Barak!

OEBA : Et sinon, pour ou contre l’independance du Texas?

Eric : Of course, come on! I’m from Texas!

Publicité

Discussion

3 commentaires pour “Eric des Peace Corps se livre a OEBA…”

  1. […] passage chez Eric des Peace Corps, que nous avons interviewe. Je tiens a preciser que la photo de la riziere en feu n’a rien a voir avec Eric: les Peace […]

    Posté par On est bientôt arrivés! | Album 30: le velo ho ho #2 | décembre 27, 2009, 10 h 34 min
  2. Je vous souhaite une heureuse année 2010, qui débute en beauté pour vous! Portez vous bien!
    plein de bises des montagnes, Roxane

    Posté par Roxane | décembre 31, 2009, 11 h 53 min
  3. salut clem
    joyeux anniversaire à mon adversaire de tennis préférée.
    J’ai vu de superbes photos, c’est top !
    Bonne fin de périple et bonjour à mes cousins!
    Valé

    Posté par val | janvier 20, 2010, 21 h 04 min

Poster un commentaire

Voir tous les albums photos OEBA

Les autres articles

Elle vous a pas dit?
10 décembre 2010
Par Clémence
Merci pour votre soutien ! #prix Elle.fr
12 novembre 2010
Par Guillaume
De retour en France. Le bilan
20 septembre 2010
Par Guillaume
Avant, Après
14 mai 2010
Par Guillaume

Derniers Commentaires

Nuage de tags

Archives

Liens publicitaires