// vous lisez...

Publicité

Vietnam

OEBA n’est pas mort, on est juste au Vietnam

Le service client du site deborde de coups de fils et de lettres (recommandees bien sur) s’inquietant du peu d’actualisation d’OEBA ces derniers temps. Des bruits courent comme quoi ce serait la fin…

Je vous rassure, ce n’est pas le cas. Pour une raison qui nous echappe encore, notre site est bloque par le firewall du gouvernement vietnamien, qui a du comprendre les intentions mauvaises de notre voyage: ebranler les fondements de la doxa communiste en publiant nos photos. Je prends aujourd’hui la plume via un proxy, pendant que le parti a les yeux tournes.

Voici les points marquants de notre aventure vietnamienne, pour l’instant:

SAIGON A VELO
25km dans la ville pour cause de mauvaise orientation, au milieu d’un milliard de mobylettes (j’exagere a peine)

DELTA DU MEKONG
A velo sous la pluie (comprendre dans la boue): impossible de trouver une carte detaillee, toutes les villes ont deux noms (les cocos les ont rebaptisees), les routes sont bornees de maniere aleatoires, et bitumees de maniere sporadique. Nous avons decouvert le billard francais avec un Viet dans un bled sur une ile du Mekong. 90 ans de presence francaise en Indochine, et les Vietnamiens passent leur temps dans des cafes a jouer sur des tables de billard sans trous (ou a la petanque) en mangeant de la vache qui rit. Nous avons fete l’anniversaire de Clemence avec un invite de marque, qui n’a pas passe la soiree: un bon poisson grille. J’ai mis tout mon enthousiasme dans la chanson d’anniversaire, ce qui a bien fait marrer nos hotes. Ils ont du moins se poiler quand on leur a fait du foot-badminton (= jongler au pied avec un volant prevu a cet effet) dans la chambre jusqu’a une heure du matin. J’ai d’ailleurs recu le coup de fil d’une recruteuse a ce moment precis, qui m’a demande si j’etais disponible pour discuter d’opportunites professionnelles. Quelle question! En plein milieu de la partie, y’en a qui manquent pas d’air.

KITE SURF A MUI NE
Mui Ne, c’est Leucate au Vietnam. Leucate, c’est LE spot de vent du bassin mediterraneen (j exagere a peine, et il y a bien un miliard de mobilettes a Saigon). Qui dit vent dit types qui deploient leur habilete a l’exploiter en vue de ressentir une sensation de glisse, ce qui amenera le cerveau a produire de l’adrenaline. Il est alors possible que le sujet emette des onomatopees de type « ba ba ba ba ba ba, mmmmmmmm, ba ba ba » (ecoutez Surfin Bird des Trashmen si vous ne voyez pas ce dont je parle). Enfin avant d’en arriver la, il faut passer du temps a boire la tasse, a se faire dechirer par le kite dans la position de superman, et a s’enrouler dans les fils en priant qu’on ait fait la bonne manip et que le kite ne reparte pas en l’etat, emportant vos jambes et vos bras en direction de la boucherie la plus proche (-50% sur les bonnes beujs). Au bout de 5 jours ca commencait a ressembler un peu a quelque chose, et j’ai repere quelques spots vers Hong Kong, ville etape de notre tour.

VELO A DALAT
Dalat est a 1600m d’altitude. On est parti du niveau de la mer, a velo, le sourire aux levres, en se disant qu’on dormirait sur la route. Sauf qu’il faut se l’avouer, on a un peu fait les manchus. C’est ainsi qu’on s’est retrouver a la nuit tombante en plein milieu d’une pente a 10% (c’est beaucoup, surtout avec 15kg de bagages) et le village etape a 8 km. Impregnes de sueur et a la lueur des lampes frontales (je dis lueur parce qu’a force de se repeter qu’on devait racheter des piles, on ne l’a jamais fait), on commencait a reperer un peu ou on pourrait planter la tente pour s’endormir le ventre vide. On s’en est sorti grace a une voiture providentielle, la premiere qui nous doublait depuis bien longtemps, qui a accepte d’arnacher les velos sur le toit, bourrer nos sacs dans le coffre, et surtout supporter nos odeurs corporelles proches d’une armee de poissons qu’on aurait impregnes de munster et qu on aurait laisser comme ca, en plein soleil. On a pousse notre mojo jusqu a se faire conduire a Dalat, nous epargnant deux jours de velo supplementaires dans des montees abominables.

La suite de nos aventures velocyclistes tres prochainement. Des photos aussi, on espere, mais on est un peu coince par ce mur de feu (la traduction de firewall est quand meme sacrement plus impressionante que le mot anglais… un mur de feu, ouah, incontournable).

A tres vite.

Publicité

Discussion

3 commentaires pour “OEBA n’est pas mort, on est juste au Vietnam”

  1. il n’empêche que pendant que certains font le tour du globe, nous on se balade au pays, et hier on a passé une merveilleuse matinée à Ornex!
    bisous les Zamoureux!!!!

    Posté par eve des Fouxxx | février 19, 2010, 18 h 00 min
  2. […] Session Kite Surf a Muine, capitale du vent du Vietnam. […]

    Posté par On est bientôt arrivés! | Album 35: Kite Surf a Muine | mars 12, 2010, 6 h 59 min
  3. […] bonne chose a une fin, et apres la plage, on s’est remis au velo. Epreuve de montagne au programme, avec des petites galeres a la cle. Enfin rien de bien mechant. Arrivee a Dalat, ville climatique […]

    Posté par On est bientôt arrivés! | Album 36: Dalat#1, velo sur les plateaux | mars 12, 2010, 7 h 03 min

Poster un commentaire

Voir tous les albums photos OEBA

Les autres articles

Elle vous a pas dit?
10 décembre 2010
Par Clémence
Merci pour votre soutien ! #prix Elle.fr
12 novembre 2010
Par Guillaume
De retour en France. Le bilan
20 septembre 2010
Par Guillaume
Avant, Après
14 mai 2010
Par Guillaume

Derniers Commentaires

Nuage de tags

Archives

Liens publicitaires